FANDOM


1310041081968

Le mythe du tanuki est l'un des plus célèbres mais aussi et surtout l'un des plus populaires du Japon. Souvent mis en scène dans la fiction, celui-ci fascine et nourrit le folklore.

Dans le folklore japonais, le tanuki (狸 ou タヌキ) est un mythe très empreint. Il s'agit d'un yokai, une créature de la mythologie, auquel les japonais attribuent des pouvoirs célestes. Véritables maîtres du camouflage et du déguisement, les tanukis sont réputés pour changer de forme comme bon leur semble de manière remarquable, au même titre que les renards. les tanukis sont souvent représentés portant un grand chapeau de paille et une gourde de saké à la main. Dans l'imaginaire collectif, les tanukis possède un énorme ventre rebondi qu'ils utilisent comme un tambour, ainsi que des testicules fort développées. Cette vision donna par ailleurs naissance à de nombreuses reproductions humoristiques (estampes, dessins, légendes, etc.). Au Japon, il est dit que les tanukis seraient non seulement synonyme de chance, mais aussi de prospérité. Depuis des siècles, ils sont très présents dans le folklore et sont d'une grande importance dans leur pays d'origine.

CaractéristiquesModifier

1309960690224

Chien viverrin (tanuki)

Comme dit précédemment, le tanuki est un mammifère de taille moyenne, inspiré du chien viverrin. En effet, il est souvent représenté comme ayant de grosses testicules et un ventre rebondi. Ces deux caractéristiques font d'ailleurs référence à la richesse. Ainsi de nombreuses représentations amusantes ont été créées à leur effigie. Sur des estampes ou bien de dessins, on y voyait par exemple des tanukis transportant leurs testicules sur leurs épaules, comme s'il s'agissait d'un lourd baluchon, ou bien encore s'en servant comme moyen de défense voire comme parapluie. Il est rapporté qu'ils possède la faculté de gonfler leur ventre très fort afin de s'en servir comme d'un tambour. Le son produit est retranscrit par l'onomatopée "ponpoko".

Selon le mythe, cette image du tanuki se serait déployée durant la période Edo. Ainsi, de nombreuses statuettes de céramique ont été construites, les représentant dans la plupart des cas avec une gourde remplie de saké en main, et un chapeau de paille de riz sur le crâne.

Cependant, les statuettes ne se ressemblent pas toutes et ne sont pas toutes formées dans le même moule. On notera quelques différences selon les régions : absence du chapeau, ventre et testicules plus ou moins rebondi, couleur changeante, etc. Dans l'absolu, il est impossible de dire que toutes les céramiques de tanuki sont similaires.

SymboliqueModifier

1309961275491

Trois grandes statues

De manière générale et dans la majeure partie des versions du mythe, le tanuki est le symbole même de la richesse et de la chance, tout comme le sont le chat ainsi que le renard. On raconte qu'autrefois, la peau du tanuki était utilisée pour étaler les feuilles d'or, ce qui expliquerait les croyances qui planent autour d'eux. Au même titre que les maneki neko que les commerçants placent devant leur enseigne, les statuettes de tanuki sont souvent placées par les japonais en décoration, devant les façades (de magasins ou bien de maisons), afin d'apporter la chance.

ReprésentationsModifier

1309961392313

Pompoko, film (1994)

Depuis de nombreuses années, le mythe des tanukis est retranscrit de toutes les manières et sur tous les supports. On recense les premières estampes représentant les tanukis au Moyen-Âge. Ceci dit, ils étaient à l'époque représentés comme étant des monstres folkloriques, agressifs et hostiles. En effet, les tanukis ont longuement été vus comme des personnages sans scrupules, mauvais, moqueur mais aussi et surtout, malicieux. Voici quelques brèves légendes rapportés dans certains recueils traitant de la mythologie japonaise :

  • L'une raconte celle d'un tanuki, qui se serait joué d'un homme. En effet, il aurait battu à mort une femme et aurait servi son corps défunt en soupe à son propre mari, à la place de la traditionnelle soupe de tanuki...
  • Une autre conte l'histoire d'un tanuki malicieux qui arnaque un moine en se transformant en une bouilloire.

De manière plus générale, on racontait autrefois que les tanukis se servaient de leurs pouvoirs magiques, tels que la transformation, afin de jouer des tours aux humains afin de se venger de la considération misérable qu'ils avaient pour eux.

Cette vision morbide et quelques fois funeste du tanuki a cependant beaucoup évolué. Aujourd'hui, et particulièrement depuis les années quatre-vingt, le mythe du tanuki est souvent repris pour thème, dans des films, des ouvrages de littérature, et même dans les jeux-vidéo. L'adaptation la plus populaire est sans aucun doute le film "Pompoko", réalisé en 1994 par Isao Takahata, du Studio Ghibli. Celui-ci raconte l'histoire d'une sorte de guerre qui s'installe au fil des années entre les tanukis et les humains (par extension, entre la nature et les humains).


Voir aussiModifier

Culture et traditionsModifier

Anime Modifier

Manga Modifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .