FANDOM


Nozokiana
ノ・ゾ・キ・ア・ナ
Pays d'origine Japon
Auteur Honna Wako
Éditeur Shogakukan
Type Seinen
Genre Comédie - Drame - Ecchi - Erotique - Romance - School Life
Volumes disponibles 13
Statut Terminé
Anime Non


RésuméModifier

[Note : "Nozokiana" signifie "trou dans le mur" en japonais (un judas, plus précisément)]

Kido Tatsuhiko, dix-huit ans, est un jeune homme comme on en voit des centaines partout : étudiant dans une école d'Arts, c'est avec plaisir qu'il emménage dans un petit studio à Tokyo dans le cadre de ses études, loin de tous problèmes et prêt à démarrer une nouvelle vie.

Sauf que voilà, le jour où il découvre un trou dans le mur séparant son studio de celui de sa voisine, Tatsuhiko commet une grave erreur : jeter un oeil dans ce fameux trou. En effet, il surprend alors sa voisine, Ikuno Emiru, dans une position assez inconfortable. Mais loin de faire un scandale, Emiru lui fait une proposition pour le moins étrange :

"Dites-moi, cher voisin, cela vous plairait que l'on s’épie l’un l’autre ?"

Partant de là, comment Tatsuhiko va-t il pouvoir gérer sa vie "professionnelle", sachant qu'Emiru va dans la même université que lui et qu'elle affiche un comportement tout à fait différent de celui qu'elle a quand elle est chez elle ? Mais surtout comment peut-on gérer sa vie sentimentale lorsque sa voisine est une voyeuse ?

Mais derrière ce voyeurisme, que se cache-t il ? Jusqu'où la manipulation d'Emiru peut-elle aller ? Pour quelles raisons tient-elle absolument à mettre en place ce "jeu" ? Quant aux nouveaux "amis" de Tatsuhiko : Horii Makoto, Kotobiki Yuri, Terakado Makiko et bien d'autres encore... Quel est leur véritable visage ?

Bien au delà du simple voyeurisme entre voisins, Tatsuhiko comprendra bien vite qu'on ne montre que ce que les autres veulent bien voir.


PersonnagesModifier

Ikuno emiru 434

Ikuno Emiru

Jaquette des volumesModifier

Voir aussiModifier

AnimeModifier

MangaModifier

Film asiatiqueModifier

  • Nozoki Ana
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .