FANDOM


Hitodama ou onibi le feu follet japonais 7

Dans les contrées nippones, le hitodama est considéré comme étant la manifestation de l'âme d'un être défunt. Il se caractérise par une boule de feu bleue...

Au sein des croyances folkloriques japonaises, le hitodama (人魂, qui signifie "âme humaine"), également appelé onibi (鬼火, "feu démoniaque") désigne précisément l'apparition de l'esprit d'une personne décédée. Cette tradition existe également en Chine, mais elle est cependant beaucoup moins populaire. Le hitodama se nomme alors guǐ-huǒ.

Apparence

On estime qu'un hitodama se caractérise par une forme et une couleur bien particulière. Dans la majeure partie des cas, il est décrit comme étant bleu (plus rarement vert ou encore blanc) et ayant la forme d'une petite boule de feu luisante mais éphémère. Malgré son apparence de flammèche, il ne semble pas être "brûlant" à proprement parler. Il est bien au contraire généralement froid et laisse des traces visqueuses sur son passage.

1466415792440 image

Extrait du Gazu Hyakki Yagyou de Toriyama Sekien

Les traditions expliquent que les hitodama sont particulièrement visibles lors de la saison la plus chaude de l'année, le soir mais également à proximité des cimetières ou bien des forêts. Certains disent que voir un groupe de hitodama ensemble est mauvais présage : en effet, c'est signe qu'un monstre / fantôme (yokai ou yurei) rôde dans les parages. Il est également rapporté qu'ils peuvent être aperçu à côté d'un corps agonisant. Dans ce cas, c'est signe que l'âme est en train de quitter son corps. Cependant, on estime que lorsqu'un hitodama est vu, il disparaît aussi rapidement qu'il est apparu.

Origines

Au final, ce phénomène est très similaire aux feux-follets que l'on peut rencontrer dans la culture occidentale. Tout comme eux, ils jouent d'ailleurs des tours aux humains, les perdant volontairement lors de leur voyage, ils les amène à tomber accidentellement dans un ravin, etc. Certaines légendes disent qu'ils ont en effet été envoyé dans ce but par les kitsune (yokai).

Voir aussi

Culture et traditions

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .