FANDOM


Le chiffre 4 porte-malheur en asie 5

Au Japon, en Chine et plus généralement en Asie, une superstition plane autour du chiffre quatre. Selon les traditions, celui-ci porterait grand malheur...

Depuis des années, en Chine, au Japon et parfois en Corée du Sud, le chiffre quatre est synonyme de porte-malheur. En effet, en langue chinoise, le chiffre quatre correspond à 四 ou plus formellement 肆 (sì, en mandarin, shi ou yon en japonais). Or, dans ces deux langues, si / shi correspond également à la prononciation du mot "mort" et "mourir" (caractère chinois : 死). De ce fait, les chinois et les japonais voient en ce simple chiffre un présage funeste.

RépercussionsModifier

1466844588273 image

Exemple très parlant de boycott du chiffre 4

Le chiffre quatre est si mal considéré qu'il est évité dans de nombreux contextes. Par exemple, fait fort fréquent, il n'existe pas de quatrième étage dans les hôpitaux ou les immeubles. Les numéros de série d'objets (ex. : fabrication de téléphones portables) boycottent également ce chiffre.

Cette superstition collective s'étend même jusqu'aux nombres dérivés : 14, 24, 34, 44, 404...

Cependant, dans certains cas, le chiffre quatre ne peut être évité, par exemple lorsque l'on numérote les voitures d'un rallye ou bien des bus lors d'un voyage scolaire. Dans ces cas de figure rares, les japonais prennent le soin de le remplacer par 寿, kotobuki, qui signifie "félicitation".

DérivésModifier

Une superstition similaire beaucoup moins populaire cependant existe, uniquement au Japon cette fois-ci, celle qui plane sur le chiffre neuf, prononcé "ku", qui signifie littéralement "souffrir" ou bien "agoniser".

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .