FANDOM


Ballard Kurofune
Ballard kurofune 7150
Doubleur Miyamoto Mitsuru

Seul rescapé d'un monde aujourd'hui oublié, un monde où les Monstres ne régnaient pas en maîtres absolus sur la réalité et où des hommes courageux appelés Guerriers Meros défendaient les mortels contre cette menace, Ballard Kurofune est l'un de ces guerriers de légende. Vivant comme un vagabond, allant de ville en ville sans attaches, il traque sans relâche un adversaire qu'il a juré de détruire coûte que coûte.

Il fera la rencontre de Bocca Serenade alors qu'il s'est arrêté quelques temps dans sa ville pour faire réparer son Ivermachine endommagée lors de son dernier combat. Reconnaissant rapidement le potentiel du lycéen, il insistera pour que ce dernier connaisse la vérité à propos de la grande guerre qui eut lieu au XXème siècle et qui marqua l'avènement des Monstres et l'esclavage secret de l'humanité. Bocca et lui feront ensuite face à Hor, le Monstre qui est apparu en ville et qui exige le sacrifice d'enfants pour le nourrir. Kurofune disparaitra peu de temps après le combat, et Bocca se jurera de le retrouver quoi qu'il arrive, accompagné de Sayoko qui elle aussi a une dette envers Kurofune depuis le jour où il la sauva des griffes de Hor.

Seul sur les routes, le dernier des anciens Meros se lancera à la poursuite de Hor jusqu'à son monstrueux repaire sur une île perdue qui n'apparait jamais au même endroit. Pénétrant dans le labyrinthe qui constitue le noyau de l'île, Kurofune quitte le monde réel pour s'enfoncer au coeur de la folie de son ennemi. Pendant ce qui semble être des années mais en réalité seulement quelques mois pour le monde extérieur, Kurofune combattra sans relâche Hor et l'emprisonnera dans le labyrinthe jusqu'à ce que l'un d'eux finisse par mourir. Lorsque Bocca et Sayoko finiront par le retrouver et que Bocca entrera à son tour dans le labyrinthe, Kurofune lui révèlera son sinistre passé et le lien qui l'unit ainsi au Monstre...

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .